Le Mot du Président

Chers camarades,

 

L’heure de la rentrée a  sonné. Après des vacances estivales prolongées  il convient de se remettre au travail y compris dans le monde associatif. En ce qui concerne notre section départementale UNC il convient de dresser un bilan intermédiaire sur le passé  et de fixer les lignes d’avenir importantes pour notre survie.

 

Depuis le début de l’année, malgré les efforts consentis par certaines sections, nous sommes  en baisse dans les effectifs. Nous avons néanmoins réussi à sauver  la section de RETHEL avec une perte d’adhérents assez conséquente. Heureusement nous avons limité la déflation à  moins 17 par rapport à 2017, malgré les  75 décès et surtout  les 113 démissions enregistrées depuis le début de l'année.

Une bonne nouvelle concernant la voix du combattant. Les économies réalisées par le nouveau logiciel devrait permettre pour l'instant de ne pas augmenter le coût de l'abonnement (UNC infos N°82  de septembre 2018)

Autre bonne nouvelle, la délivrance de la carte du combattant pour l'Algérie entre 1962 et 1964. Il est demandé de répertorier les candidats concernés afin de préparer les dossiers des intéressés. Le secrétaire général a transmis à toutes les sections du département un état à remplir. A ce jour uniquement une trentaine de réponses.

Aussi j'invite tous les présidents de section à faire diligence en la matière car c'est un moyen de détecter de nouveaux adhérents à l'UNC

 

Pour ce second semestre, trois axes d'efforts doivent être menés :

– le RECRUTEMENT qui est impératif. Il y a encore du potentiel à consulter, encore faut il prendre son bâton de pèlerin pour les détecter, en particulier les OPEX, lors des cérémonies patriotiques ou autres. Je vous demande de faire un petit effort dans ce domaine.

– Le SOCIAL qui malheureusement, avec les nouvelles mesures défavorables mises en place actuellement (augmentation de 1,7% de la CSG, la revalorisation à minima des retraités....), placent certains de nos ressortissants dans le besoin. N'hésitez pas à contacter la commission sociale départementale pour signaler les cas les plus graves.

– Le DEVOIR DE MEMOIRE en profitant du cycle mémoriel important dans les Ardennes de septembre à décembre, avec comme point d'orgue le 11 novembre à Vrigne Meuse pour la commémoration de l'Armistice (relais de la victoire, cérémonie militaire, conférences, expositions....)

 

Je sais que je peux compter sur vous tous, selon notre devise « «  UNIS COMME AU FRONT » pour consentir des efforts et montrer, dans l'intérêt général et non particulier,  notre attachement à l'UNC.

 

Bien cordialement

Le Président Départemental des Ardennes

Jean-Pierre VIROLET