Le Mot du Président

Elu depuis peu à la présidence de l’UNC08, j’ai, alors, pris quelques contacts avec les différentes institutions
locales et départementales.
La tâche n’a pas été des plus simple, le nouveau Préfet n’ayant pas encore rejoint notre beau département.
Laissons-lui le temps nécessaire à son installation.
J’ai pu toutefois constater la considération des services publics vis-à-vis de la grande famille qu’est l’« Union
Nationale des Combattants ». Cette considération est due à l’engagement de feu Paul LOTTERIE, qui reste
très fermement ancré dans les mémoires ardennaises et celui de mon prédécesseur Jean-Pierre VIROLET.
Avec ce dernier, j’ai oeuvré durant plus de 10 ans dans une grande loyauté et un engagement sans faille pour
le bien, la défense des droits et le rayonnement du monde combattant ardennais. Je lui réitère mes plus
sincères remerciements pour la confiance qu’il m’a accordée et pour son investissement à l’UNC08.
Le mois de novembre a déjà été riche en actions :
- Le 3 novembre : journée de mémoire aux « Morts pour la France » en OPEX avec dépôt du « Rosier du
Souvenir » sur la tombe de nos quatre camarades ardennais morts en Opérations Extérieures. Cette
manifestation à l’initiative du « Souvenir Français » n’a pas reçu la bénédiction de notre instance nationale,
mais nous sommes passés outre afin de leur rendre un hommage largement mérité.
- Le 11 novembre : cérémonies dans toutes nos communes en hommage à tous les « Morts pour la France »
et à l’ensemble des poilus qui ont sacrifié leur jeunesse et pour certains leur vie pour notre patrie.
- Le 16 novembre : notre assemblée générale à Tournes avec un accueil très chaleureux de M. le Maire et de
sa municipalité. Merci Monsieur le Maire pour votre accueil et votre dévouement.
- Le 25 novembre : arrivée de M. Jean-Sébastien LAMONTAGNE, nouveau Préfet des Ardennes, avec une
large participation des Présidents de sections de l’Union Nationale des Combattants et de leur(s) drapeau(x).
Ces diverses cérémonies ont donné lieu à divers échanges constructifs. Désormais, maintenons le cap et
rendez-vous le 5 décembre pour la commémoration de la guerre d’Algérie.
A l'approche de la nouvelle année, en mon nom personnel et à celui des membres du conseil d'administration,
je vous présente à toutes et à tous nos voeux les plus sincères de bonheur et de santé. Je vous souhaite de
bonnes fêtes de fin d'année avec une pensée particulière pour celles et ceux qui sont seuls ou hospitalisés.


Bien cordialement.

 

Le président départemental.

 

« Unis comme au front »